Il est le premier joueur de tennis avec un handicap physique à inscrire « un » point dans l’incontournable circuit ATP. C’est le parcours singulier du Néo-zélandais Alex Hunt, né sans avant-bras gauche, qui joue avec une prothèse. Un point ATP correspond à la 2 000e place mondiale ; à titre de comparaison, le n°1 mondial, le Britannique Andy Murray, en compte 9 390 en juin 2017.

Le 19 juin 2017, lors du tournoi Future de Tumon, sur l’île de Guam, Alex s’est facilement imposé, lors du premier tour, 6-0/6-0 en 48 minutes face à Christopher Cajigan. Il s’est malheureusement incliné au tour suivant. Son handicap ne l’a pas empêché de se hisser dans le Top 50 des meilleurs joueurs de Nouvelle-Zélande. À 23 ans, il est également, depuis peu, diplômé du St Mary’s College of California.

 

Source : handicap.fr

Share This